L’exposition collective, placée sous le signe de la collaboration sud-sud, débutera à Casablanca et s’installera dans 6 pays d’Afrique, du nord au sud, de l’est à l’ouest, telle une caravane culturelle ambassadrice de l’art Africain.

SirikiKy

Category

Peintre

Date:

Ky Siriki

Né en 1953 à Abidjan en Côte d’Ivoire, Ky Siriki étudie à l’école des Beaux-Arts d’Abidjan avant de s’installer au Burkina Faso. Convaincu que l’acte artistique est un acte participatif, il travaille le bronze in-situ pour permettre au visiteur d’observer son procédé. Soucieux de perpétuer les techniques ancestrales, il réalise ses oeuvres à l’extérieur, cuit les moules au feu de bois et effectue la fonte du bronze dans une forge traditionnelle. Il y a toujours, dans l’œuvre de Ky Siriki, un versant emblématique prononcé, qui renvoie à ses origines africaines, en véhiculant les traces d’une culture millénaire dans laquelle ont puisé, souvent outrageusement, tant d’artistes occidentaux. Ses transformations sont expressives, son art est parfois exprimé de manière plutôt barbare, il efface parfois l’anecdote ou la dilue au cœur des racines enfouies de sa mythologie, qui est conjointement celle de l’histoire de son peuple, dont il réussit à faire revivre l’essence. Il est le créateur du Symposium de sculpture de Laongo au Burkina et commissaire du symposium de Ben Amira en Mauritanie. Siriki Ky a exposé au sein de la galerie IFA en Allemagne, dans le musée d’histoire naturelle de Grenoble en France et à la biennale Dak’Art au Sénégal parmi d’autres. Il a participé à des symposiums au Canada, en France, en Asie et en Afrique.