L’exposition collective, placée sous le signe de la collaboration sud-sud, débutera à Casablanca et s’installera dans 6 pays d’Afrique, du nord au sud, de l’est à l’ouest, telle une caravane culturelle ambassadrice de l’art Africain.

Les commissaires

YACOUBA KONATÉ

Commissaire général

Philosophe, curateur et critique d’art mondialement reconnu, Yacouba Konaté vit et travaille à Abidjan, où il dirige le Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA) ainsi que la Rotonde des Arts contemporains. Docteur de l’Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne, il enseigne la philosophie à l’Université d’Abidjan-Cocody et est régulièrement professeur invité dans plusieurs institutions prestigieuses dont l’Université de Stanford en Californie, l’Université Laval au Québec, l’Ecole des Hautes Etudes, Sciences Sociales, Sciences Po (CERI) à Paris, etc.

Membre de nombreuses institutions culturelles internationales — comme le Conseil scientifique de l’Académie des sciences, de la culture et des arts d’Afrique et des diasporas (ASCAD) —, le Professeur Konaté est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à des artistes africains (notamment Alpha Blondy et Christian Lattier). Plusieurs fois commissaire de la Biennale de Dakar, il est l’un des penseurs majeurs de l’art africain contemporain et figure sur la liste des consultants en développement culturel de l’Union Européenne et de l’Union Africaine.

Reconnu par ses pairs, il a été désigné président honoraire de l’Association internationale des critiques d’art (AICA), après en avoir été le président exécutif de 2009 à 2011.

BRAHIM ALAOUI

Commissaire artistique

Éminent historien d’art et commissaire d’expositions, Brahim Alaoui vit et travaille entre Paris et le Maroc. D’abord chercheur au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, il a dirigé pendant plus de vingt ans le musée de l’Institut du Monde Arabe à Paris, où il a organisé entre 1985 et 2007 de nombreuses expositions d’envergure qui ont contribué à sa renommée.

Auteur de nombreux ouvrages et catalogues, notamment sur les artistes contemporains arabes, Brahim Alaoui reste l’un des rares médiateurs établissant un lien vivant entre l’art du monde arabe et la scène artistique européenne et internationale, aussi bien par son travail d’écriture que par les expositions qu’il a organisé.

Membre de différents jurys parmi lesquels ceux de la Biennale de Venise en 1999 (Prix Unesco) et de la Biennale de Shanghai en 2001 (Prix Unesco), il a notamment été membre de la Commission consultative pour les œuvres d’art auprès de l’UNESCO et membre de l’ICOM (International Council of Muséums).

Il partage désormais sa vie entre des activités de conseil en ingénierie culturelle, d’édition et de commissariat d’exposition.

Syham Weigant

La curatrice de l’exposition
‘Carte Blanche’ à Casablanca

Syham Weignant est diplômée en Arts appliqués et en sciences politiques (Université Mohammed V, Rabat). Après un parcours cosmopolite entre institutions culturelles (Institut Français, L’appartement22, Le Fresnoy, …) et maisons d’édition (Art en Stock, Léo Scheer, Hors champ, …), elle se consacre exclusivement à l’écriture et à la recherche (diptyk, Something WeAfricansGot, Dak’art Actu, …). Depuis 2016, elle écrit notamment les catalogues d’exposition de la Galerie Shart et de la Galerie de la Banque Populaire. Elle est également, depuis 2018, coordinatrice pour l’Afrique du Nord du JOCAR (le Réseau des Journalistes Culturels de l’Afrique).